choeur mixte biere

Historique

C’est en 1864 que fut créée, à Bière, la société de chant « l’Espérance », sous la devise  AMITIÉ - PATRIE - TRAVAIL.  
La société se réunissait deux fois par semaine dans une salle d’école,  « pour l’étude du chant et le développement du goût musical de ses membres », ainsi que le précisent les statuts.
Le directeur, en l’occurrence le régent, retrouvait là beaucoup d’anciens élèves auxquels il avait déjà inculqué de précieux éléments de solfège et de culture musicale. A la lueur des chandelles – plus tard, des lampes à pétrole – réchauffés par un énorme poêle à bois, les vaillants chanteurs travaillaient debout, rangés en demi-cercle autour du maître. Après une bonne heure d’efforts, indispensable récréation, le temps d’aller boire un verre, puis reprise de la répétition qui durait souvent très tard.
Le 1er mars 1920, sous l’impulsion de Jean Pochon, directeur, l’Espérance, forte de 30 membres, adhère à la Société cantonale des Chanteurs vaudois. Elle participera en 1921 au Concours de Lausanne, en 1925 au Concours d’Yverdon, en 1929 au Concours d’Aigle, et en 1933 au Concours de Vevey, où une malencontreuse « Sérénade » n’a pas été appréciée du jury. Les Birolans rentrent au village, découragés et meurtris. En 1937 au concours de Payerne, la déveine est revenue, tous rentrent déçus au village.
Le manque d’exercice, l’insuffisance de la culture vocale, le relâchement de la discipline avaient opéré leurs méfaits. Notre très chère et vieille société de chant ne battait plus que d’une aile et cherchait une voie nouvelle.  Celle-ci apparut à la fin de l’automne 1939, sous la pression des événements provoqués par la guerre et la mobilisation générale.